La nouvelle scène Electro Tango, Hip Hop & Folk

Quand la French Touch rencontre « la nouvelle scène Electro Tango, Hip Hop & Folk argentine », pour une explosion de sons uniques dans un des haut lieux parisien.

A l’occasion de la Journée de l’Amérique latine en France, le collectif Globomusic vous invite à une rencontre entre deux continents, à la découverte de groupes et DJ’s, français et argentins lors d’une soirée évènement.

Trois concerts :
JeronimoL’Electro libre
Las Rositas3 drôles de dames de Cordoba
Juan Inakile prodige Folk!

 

Dj’s set & specials guests : Popoff, Ark, R-wan, danse projections…

 

 

a24b69_87e0ea3eb66e7ca44f9482dca7140d78.jpg_srz_574_526_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srz

Jeronimo Saer : L’Electro libre

D’origine franco-argentine, partageant sa vie entre Paris et Buenos Aires, Jeronimo Saer

est un artiste à découvrir sur scène. Qu’il soit seul ou accompagné de ses musiciens, il joue et s’amuse avec les mélodies, les mots, les instruments et le public sans modération. Dès qu’il tape un rythme sur Maschine, rappe, joue un air de mélodica ou agite ses bombes de peintures, tout est prétexte à mélanger les genres tout en leur donnant une touche personnelle et originale.

Après un premier album remarqué (« Machine Gum », Stéréofictions), et une année 2012 riche en productions personnelles, remixes et concerts, qui l’ont amené à partager la scène avec des artistes aussi talentueux que Yael Naim, Tiken Jah Fakoly, Kid Loco, General Elektriks ou Sergent Garcia, l’«éléctro libre » sort en avril 2013 un nouvel opus, « Champagne et dulce de leche » (Musicast), sur lequel il a réuni plusieurs invités internationaux (Javier Malosetti, Leonardo « Tremor » Martinelli, Andrei 747, Emilie Chick, Pedro Ferreyra, Sandra Figueroa…).

Bienvenue dans son univers, et surtout, bon voyage…

 

http://www.jeronimosaer.com

 

 

las-rositas

Las Rositas : Drôles de dames

Quand on assiste au concert de Las Rositas, on ne sait pas où donner de la tête. Les splendides et longilignes Argentines, toutes trois membres de l’orchestre Philharmonique de Cordoba, réinterprètent avec une précision et une finesse sans égale les classiques du Tango argentin. Comme leurs aînés Gotan Projet ou Bajo Fondo, les drôles de musiciennes s’emparent des influences de la nouvelle scène électronique. Leur 2e album « TANGO UP » a déjà conquis l’Argentine, la Bolivie, l’Uruguay, le Brésil et le Mexique. Las Rositas s’échapperont de leur tournée espagnole pour une unique date en France. Beat et charme.

 

http://www.lasrositastango.com.ar

 

de la raiz a la copa

 

Juan Iñaki : L’enfant prodige

Depuis plus dix ans, Juan Iñaki explore les sonorités du folklore argentin et des musiques andines. Ses compositions, riches de métissages, sont très fortement influencées par les percussions de la musique noire auquelle il ajoute ses touches personnelles de jazz, zamba ou chacarera. Un magnifique mélange de folklore latin agrémenté de la voix la plus intense d’une génération.

 

http://juaniniaki.bandcamp.com

 

 

http://www.flechedor.fr